Single Blog

ATELIER – En quête de SOI

s’aimer et être bienveillant avec soi

GAGNER DE L’ESTIME UN PEU CHAQUE JOUR !

Vous avez dit manque d’estime ??

L’enfance idéale veut que chaque enfant ait grandi dans l’estime de soi et la confiance inébranlable dans son potentiel.

Pour favoriser cette construction solide, il est important d’avoir été reconnu par son clan, d’avoir existé aux yeux de ses parents, d’avoir été valorisé par un professeur, approuvé par mentor et/ou idéalisé par un proche.

Et si ça n’a pas été le cas, est-il possible de se consolider et avoir une bonne estime de soi ?

Fort heureusement oui ! L’estime de soi dépend vraiment d’un choix et d’une posture. Tout est réparable quand on est conscient de l’endroit où les choses pêchent.

Comment garder une bonne estime de soi?

Identifiez vos croyances

Pensez-vous réellement que si un professeur frustré qui ne croyait pas en votre potentiel peut indéfiniment faire de vous un mauvais élève ?

Un parent qui avait décrété que votre frère ou sœur était plus doué, fait-il de vous l’éternel perdant sans aucune capacité ?

Les petites pestes qui déterminaient les tendances de vos années de lycée, celles qui se moquaient ouvertement de votre différence, votre physique et votre manque de goût. Pensez-vous qu’elles puissent encore avoir du pouvoir sur vos envies. Ont-elles plus de caractère, plus de personnalité que vous aujourd’hui devenu adulte?

Souffrez-vous aujourd’hui de culpabilité et de mésestime de ne pas avoir su ou pu, vous montrer à la hauteur de ces projections ?
> Pensez-vous qu’il était possible de vous aligner à toutes ses demandes ?

Déterminez vos priorités – Pour qui vivez-vous ?

Durant l’enfance beaucoup d’enfants se sont sentis rejetés, incompris. Ils ont vu leurs efforts réduits à néant devant une critique acerbe voire injustifiée. C’est tout à fait compréhensible. Il est important de considérer cette blessure à sa juste valeur. Puisque c’était le monde dans lequel vous évoluiez, il est normal que vous l’ayez intégré comme étant votre seule réalité.

Redonner les responsabilités à chacun

Prendre du recul et relativiser l’impact de ses personnes toxiques sur votre vie actuelle. Regardez du côté de « l’effet pygmalion » et vous vous rendrez vite compte que ce n’est pas ce que vous auriez pu être si on avait posé un regard différent sur vous.

Je suis certaine que vous avez une petite idée de vos aspirations de l’époque, cachées au fond de vous.

Osez les mentionner ! Autorisez-vous à vivre la vie que vous voulez pour vous.

C’est le moment de vous affranchir de votre passé. À vous de déterminer s’il peut encore dicter votre présent.

Changer de regard sur vous, votre physique, vos capacités, votre personnalité

C’est le moment d’être plus indulgente avec vous ! Serait-il possible de porter un regard bienveillant ? Pour bien comprendre que vous êtes une belle personne. Une chose facile à mettre en place : listez vos acquis.  Faire un bilan de compétences, des  savoir-faire, des choses accomplies dans votre vie, vos attitudes auprès de vos proches, vos atouts professionnels, etc. Le bilan de compétence existe dans le monde professionnel pourquoi ne pas appliquer ce modèle dans votre vie personnelle ?

Tout n’est pas aussi noir !

Constituer un cadre ressource

Nous l’avons vu ci-dessus, dans le cas de famille maltraitante, il est important de se constituer un noyau de proches bienveillants. S’entourer de nouvelles figures protectrices et d’amis qui vous portent vers le haut. S’entourer de personnes qui vous aiment pour ce que vous êtes et croient en vous !

Le succès n’est pas le fait du hasard !

Quelle sera votre première mesure pour grignoter des points vers une meilleure estime de vous ?

Si vous avez besoin d’un regard extérieur ou d’une personne pour vous aider à tenir vos engagements, déceler votre potentiel, je suis à votre écoute contact@coachdevietroyes.com ou via ma page contact.

À bientôt

Mylhena

Please follow and like us:
Follow by Email
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Comments (0)

Post a Comment