S’affirmer une étape vers l’estime de soi

Vos croyances erronées vous laissent penser que votre entourage et surtout votre partenaire attend une attitude, une posture, un certain type de sexualité de vous.

Comment réussir à s’affirmer avec ce diktat ?
Comment se livrer et laisser monter ses désirs si vous avez peur du jugement ?

Et si jamais c’est le cas, pas toujours facile d’assumer le désir que vous avez allumé chez l’autre.

On construit sa sexualité en se butant sans cesse au cadre !
Ces rebonds vont vous permettre de vous ajuster.

Si je suis désirée, je deviens désirable, je suis une personne désirante, la boucle est bouclée.

Être désirable, un gros mot qui provoque des maux dans la bouche de beaucoup de femmes. Pas simple de négocier avec l’image que l’on a de soi. Alors, vous imaginez ce qu’elles supposent que leurs partenaires imaginent d’elles. Oui je vous l’accorde, ça fait des nœuds. Et le pauvre homme n’a pas encore ouvert la bouche !

Le chemin est parfois sinueux avant de réussir à s’affirmer

Début de la querelle, basée sur l’incompréhension et vos peurs projetées

_ je sais très bien ce que tu penses de moi
_ Mais comment le pourrais-tu ?
_ je le vois dans ta manière de me regarder
_ ?????????
_ oui ne fait pas l’innocent, je vois bien que tu ne me vois pas

On doit bien reconnaître aux femmes insécurisées dans leur corps cette prédisposition au jeu dans lequel elles brillent !

Nous pourrions continuer le dialogue de sourds ainsi pendant des heures mais, c’est très enfermant  et stérile. Difficile de savoir qui a tort ou raison, même s’il subsiste un fond de vérité.

Si vous vous reconnaissez, pas de panique. Vous n’avez pas trouvé la sortie, c’est juste que la question a été mal posée.

Il faut revenir à VOUS.

Pour ne plus craindre ce que l’extérieur pourrait supposer de vous, il est important d’être en accord avec VOS DESIRS, VOS ENVIES et surtout VOTRE IMAGE. Il est temps de vous réconcilier avec VOTRE CORPS en perpétuelle évolution.

Derrière les mots, nous avons tous une définition bien personnelle et la sexualité souffre des connotations péjoratives et d’images salaces.

Quoi que vous pensiez, la peur d’être identifiée à une putain, de passer pour une femme légère si vous avouez aimer le sexe, d’être secouée comme une salope si vous guidez parfois votre partenaire vers quelque chose de plus primaire. Devez-vous exprimer votre désir, crier ou pas. Les hommes pourraient vous traiter à tort de nympho ….

Bref tout ceci vous empêche de vous exprimer et surtout de vivre l’instant en accord avec vos besoins

L’instinct de survie vous pousse à vous disputer avec lui plutôt que de réussir à assumer le désir que vous entretenez pour votre partenaire. La nature humaine est compliquée 🙂 !

De quoi les femmes ont-elles peur ?

Que nous reste-t-il de mai 68 ? A vrai dire pas grand-chose quand on voit la difficulté qu’ont les femmes à passer à l’action. Elles continuent de rêver leur sexualité au travers de fantasmes, rêves érotiques ou lecture voire par personne interposée. Nous avons toute une bonne copine dans le groupe qui est « cochonne » (libérée, aventureuse).

Les femmes sont conscientes de cette force qui grandit à mesure que le plaisir s’invite dans la relation. La peur de voir le loup. Qu’est-ce qui va sortir d’elle ? L’émotion est trop forte pour être assumée. Elles peuvent craindre d’être submergées. Et pour les curieuses qui se sont regardées jouir, le masque qui se pose sur le visage passe par tellement d’émotions qu’il est parfois effrayant de le vivre et le laisser vivre.

_ Attends, c’est à ça que je ressemble ?
Ce n’est pas possible le contrôle de l’image revient sur le devant de la scène.
_ Je ne peux pas lui montrer ça de moi !

Elles choisiront malgré elles de figer leurs sensations, amoindrir leur appétence sexuelle. Elles s’autocensurent et vous avec.

Elles préféreront investir des rôles plus nobles, la mère sacrificielle ou la mamie gâteau

L’affirmation de SOI, la 1ère marche pour s’ancrer.

S’affirmer c’est le début du grand amour avec soi.

S’affirmer c’est accepter son inconstance et vivre chaque étape intensément. Ne rien regretter ! Accepter ce qui vous a fait grandir. Être en accord tête/corps/cœur.

Accepter cette image de la femme gourgandine, la mutine, la femme espiègle. Laissez sortir la femme sauvage qui aspire à prendre place sur le devant de la scène.

Vivre son épanouissement sexuel est le gage d’une vie enrichissante.

Et l’homme, quel rôle peut-il jouer ?

Vous pensiez être relégué au banc de touche? Si parfois les femmes pensent que vous les utilisez comme objets, je dirai que vous pourriez leur retourner se reproche. Vous n’êtes pas qu’un sexe. Le membre viril pour les satisfaire. Pour vous non plus la sexualité et votre place ne sont plus aussi clairement définit!

Dans un couple, vous gardez toutefois la place du meneur. Vous avez cette faculté de commandement inné. Vous pouvez si vous le souhaitez, accompagner votre partenaire à se découvrir, la rassurer sur ses désirs.

Ecoutez les hommes parler de leur sexualité après avoir fait l’inventaire des postures, c’est un peu fade comme histoire. Attardez-vous sur celui qui vous avoue avoir vu sa femme jouir, crier, prendre du plaisir pour la 1ère fois. Observez comme il est ému. L’histoire prend du corps, son couple à du sens, lui se sent à sa place d’homme.

Le couple à cette chance de pouvoir vous aider à évoluer l’un après, l’un par rapport à l’autre comme un vase communiquant. 

Ce n’est pas un faire valoir, une image d’Epinal mais un levier pour avancer dans la vie.

Si vous avez besoin d’un écoute bienveillante pour engager ce travail.

Je suis sur la région de TROYES (Aube). Vous pouvez me contacter par mail contact@coachdevietroyes.com ou directement par le formulaire contact du site.
Je peux me déplacer à domicile ou être en visio par skype.

A bientôt

Mylhena
Coach de vie Intime

Lien image Antonio Mora photographe

https://fr.pinterest.com/search/pins/?rs=ac&len=2&q=antonio%20mora&etslf=11930&eq=antonio%20m&term_meta[]=antonio%7Cautocomplete%7C&term_meta[]=mora%7Cautocomplete%7C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *