Single Blog

mère/fille une relation à double tranchant!

Le rapport mère/fille a t-il une incidence dans la sexualité?

La question est légitime

Vous connaissez les rapports charnels qu’un enfant entretien avec sa mère.  Elle répond à tous ses besoins.  Elle est son icône, son point d’ancrage, son modèle.
Elle le lange, le nourrit, le câline et lui procure réconfort et sécurité. La mère est à la base de son éveil sensoriel et sensuel. Par ses caresses, elle  transmet son amour sa présence mais aussi son ressenti et son histoire. Grand mal aux non-dits !

La construction s’établit dans l’échange, le contact, le mimétisme.

mère/filleUne fille pour ressembler à sa mère va commencer par se déguiser et mettre ses chaussures à talon, son maquillage puis ses vêtements. Elle aura à cœur dès son plus jeune âge, de lui ressembler. Il est possible qu’elle aille jusqu’à mimer sa démarche et ses variations dans la voix.

Une construction orale
la fille pense percevoir de l’histoire de sa mère. Les paroles entendues sont à jamais gravées dans ses cellules. L’enfant est une éponge!

Et c’est avec toutes ces informations que cette petite fille va construire son image, un bon ou un mauvais et poser les échelons de sa capacité à s’ouvrir à l’autre.

Si la mère sait être bienveillante avec elle et accueillante ouverte avec sa fille. L’acceptation de ses désirs aura plus de chance de se passer sans trop d’accrocs.

Mère/fille une relation à double tranchant !

Si à l’inverse, la mère se pose comme une femme castratrice omniprésente avec une vision du monde, des hommes et de la sexualité empreinte de peur et de colère, nous avons toutes les chances pour que cette petite fille tente de venger sa mère. A son tour elle se montrera se montre peu affable ou tout son contraire totalement soumise en posture de femme objet.

Le dégoût porté par la mère est supporté par l’enfant !

Cette petite fille rejoue l’histoire dans ses grandes lignes malgré le changement de protagonistes. Et la vie lui donnera raison, un enchaînement d’événements viendront confirmer les dires de sa mère. Elle sera à son tour dans le désarroi la peine et la peur.

Je ne dis pas qu’il faut nécessairement accabler cette mère  car beaucoup de choses se passent sur le plan inconscient. Dès choses que l’on pense avoir su préserver, des secrets enfouies pour ne pas blesser .

Dire de mauvaises paroles est une chose assez claire sur son positionnement en revanche ne pas désapprouver une attitude ou ne pas vous soutenir l’enfant quand quelque chose le dérange, donne son consentement implicite pour que les choses se passe à son insu.

La manière dont jouit ou non une mère aura une influence sur la manière dont sa fille percevra la sexualité au sens large.

On se construit avec les creux et les bosses les pleins et les vides

Rien n’est totalement irrémédiable!

C’est juste un pointage, dès lors que vous rencontrez des problèmes d’ordre sexuel, manque de désir, problème d’orgasme, manque d’estime, rejet du corps, il est bon de regarder de plus près les codes que votre mère ou autres figures maternelles de la famille, vous auraient transmis.

Si vous souhaitez en discuter je me tiens à votre disposition pour une consultation par mail par skype ou à domicile dans la région de TROYES (10000)

Mylhena Crignon

*source photo pinterest ipnoze.com
Please follow and like us:
Follow by Email
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Comments (0)

Post a Comment