Single Blog

La première relation sexuelle

Sa première relation sexuelle

Pourquoi vouloir perdre sa virginité vite et mal ???
la précipitation et l’expédition de la tâche
Voilà à peu près l’état d’esprit des jeunes filles.

L’hymen la membrane de trop, la voie vers la libération

Vouloir être femme au mépris du plaisir.

Combien parmi vous ont fait le choix d’un amant inexpérimenté sous peu qu’il semblait doux et surtout inoffensif ?

Combien sont celles qui ont tournées leur choix vers l’amant intouchable, l’homme d’âge mur voire déjà en couple ?

La raison n’a que faire de la différence d’âge.

Perdre sa virginité est encore dans beaucoup d’esprit un sale moment à passer.
Pourquoi rendre ce moment crucial si brutal ?

Combien de femmes sont en mesure de conter le récit d’une belle histoire, d’un moment agréable gravé dans leur mémoire.

Un instant partagé porté par le désir.

La douleur de la pénétration dépassée par le plaisir ressenti tout suite après

Cette première relation sexuelle a-t-elle répondu à vos fantasmes ??

Pourtant, cette première fois est une mise en bouche pour ce qui va suivre

Comment s’adonner au plaisir des sens quand le corps n’est pas honoré?

Comment imaginé que les fois suivantes pourraient être différentes de celle-ci?

Comment savoir jouir quand l’acte a été rapide maladroit et sans grandes sensations autre que de la gêne ressenti ?

Cette première relation sexuelle râtée marque le début de la servitude !
On a abandonné cet hymen au plaisir d’un autre!

Votre corps est devenu un objet mastubatoire dont on se sert et surtout que vous les femmes vous mettez à disposition.

Chez certaines tribus Africaines, de peur que la vierge garde du mépris et souhaite châtrer l’intrus, cette tâche est confiée à un tiers.

Oui dans toute chose il y a un responsable !

Dans le cas qui me préoccupe, c’est l’ignorance et l’omerta qui entoure le sujet de la sexualité des adolescents.

Nous adultes, notre cas est malheureusement dépassé et nous ne pourrons pas  le faire revivre.
Toutefois, nous avons la capacité de pouvoir l’éviter à nos enfants, devenus murs,  trop vite grands.
Leur parler du choix du lieu de leur possibilité la première fois, prendre son temps pour gagner en assurance. Déguster avec lenteur sa/son partenaire. Le choix toujours possible de dire Non ou de remettre à plus tard quand ils se sentiront vraiment près. Ne pas vouloir céder à la pression sociale, le groupe, les copains.

Faire comme tout le monde au lieu de faire comme on aime, étrange concept !

Combien parmi vous mesdames, avez partagé un moment avec votre fille dans une soirée sororité?

Combien ont su expliquer le plaisir que peut prendre une femme avec son sexe?

Avez-vous expliqué les zones érogènes à votre enfant et comment les allumer?

Arrêtons de transmettre que le plaisir vient avec le temps.

Nul besoin de passer sur un traumatisme pour s’aguerrir

Parler de la sexualité est tout aussi important que de la vivre

si vous souhaitez des conseils, vous pouvez me joindre via ma page contact ou par mail contact@coachdevie-lyon.fr

bonne semaine 

mylhena

Image :Alexandra sophie jardin fleuri
http://alexandra-sophie.fr/jardin-fleuris#e-3

Please follow and like us:
Follow by Email
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Comments (0)

Post a Comment