Ses peurs comme levier pour avancer

 Verbaliser à haute voix un nouveau projet permet de prendre conscience de ses peurs.

On pense souvent à tord que c’est l’extérieur qui n’est pas favorable, la conjoncture, le manque de moyen (matériel ou financier) alors que la première entrave à notre progression et la réalisation d’un rêve, c’est nous-mêmes.

On ne récolte jamais que les sentiments que l’on sème. Charles Aznavour

Difficile d’admettre quand on est porteur d’un projet quand l’énergie est déployée, l’étude de marcher effectuée et les bases de l’activité posées, dont on ne puisse pas obtenir un résultat concluant.

Le problème c’est qu’on projette le résultat avant de tenir compte de qui on est et l’état d’esprit dans lequel on met en place ce projet.

Ce que vous faites prouve ce en quoi vous croyez !

Si vous ne croyez pas en vous. Si vous accompagnez chacun de vos gestes, de peurs et d’angoisse, les personnes à qui vous proposerez votre projet, se sentiront décontenancés en partie à cause de l’écart entre l’action et un ressenti ambigu à votre égard. Ils vont capter davantage votre manque de confiance, et ce, même si le projet est intéressant. Leur cerveau limbique va envoyer des signaux d’alerte. Ils auront plus de mal à vous suivre et/ou à vous encourager.

Deuxième effet indésirable, ils vous renverront vos propres peurs. C’est trop tôt, tu ne devrais pas, tu manques d’assurance, ton projet est farfelu, tu vas mettre ta famille dans l’insécurité, etc.

C‘est un cercle vicieux dans lequel on se mord la queue !

Je parle par expérience

Quand j’ai décidé de me réorienter professionnellement pour accompagner des personnes dans leur bien être cela n’a pas été de tout repos !

Le sujet me parlait, travailler avec des victimes de violences me passionnait pourtant j’ai perdu ma mobilité physique. Mon corps s’est stoppé. Le changement était tellement radical et déstabilisant que mon esprit à disjoncté. J’avais perdu mes points de repère, j’étais hors de ma zone de confort

Je lui offrais toutes les raisons d’avoir peur. Je ne me sentais pas sûr de moi, j’avais peur de mal faire, peur de ne pas être à ma place, peur de me confronter à des personnes dites plus expérimentées si bien que me jambes ne m’ont plus portées. Ainsi, il était simple de ne pas avancer puisque je ne pouvais plus mettre un pied devant l’autre.

La peur m’habitait et tout mon langage s’en trouvait modifié.

Inverser la tendance

 commencer par mes pensées internes et l’image que je me renvoyais.

EXIT mes pensées toxiques : Tu es trop vieille, ton activité est marginale, elle ne va intéresser personne, le sujet est trop intime, trop intrusif, tu n’as pas assez de diplômes, etc

Eprouver sa patiente, faire preuve d’indulgence envers soi. Laisser le temps nécessaire à l’esprit d’intégrer les nouvelles données pour que le changement extérieur commence à se voir et ensuite sur répercuter sur l’entourage.

Je crois en ce que je suis et l’impact de ce que je fais sur l’image de la femme, son bien-être et son couple. Mon approche est directe et sans tabou empreinte de bienveillance et de respect.

 ce stade, les premiers retours sont appréciables dynamisant. Ils donnent un second souffle. Rester vigilant pour ne pas attendre de trop ! Il est facile de baser son jugement et sa réussite uniquement sur les retours. Revenir à soi et ses motivations est parfois nécessaire.

Un choix risqué !

Une idée fausse et limitant le passage à l’action : avoir une famille à charge et des frais de fonctionnement qui tombent chaque mois ??? Si vous êtes solide sur ses bases avec des points de ressource, une famille, des amis, un banquier indulgent (dans mon cas ce fut un mari compressif ), cela permettra de tenir le cap.

Il primordial au cours de cette première année d’avoir un entourage bienveillant et respectueux pour ne pas perdre d’énergie à se justifier. Garder intact l’espoir que miser sur vous est le bon choix.

Croire vraiment en soi permet d’affronter plus sereinement l’avenir que l’on se trace.

Quel privilège et fierté de savoir que l’on suit la vie que l’on a rêvée !

Le pouvoir des mots

« Il faut 10 pensées positives pour contrebalancer une pensée négative ». Vous pouvez faire le choix d’avancer et hisser vos actions vers le haut ou bien vous figer voire vous saboter.

Les mots choisis ont un impact sur votre réalisation, un poids symbolique et énergétique.

Être conscient de leurs effets permet de modifier la tournure de sa vie.

Ce que je vous propose n’est pas de faire l’autruche « tout le monde est beau, il est gentil – ce que je vis, ses difficultés n’existent plus et je suis parfaite en toute chose, non. » Votre néo cortex ne sera pas d’accord ! Vos yeux seront là pour appuyer le sens contraire. Vous n’êtes pas obligés de vous duper pour avancer, c’est le contraire.

Quand on décide de créer un projet. On s’appuie sur des compétences et des qualités humaines reconnues et admises par tous vous y compris.

Vous déprécier ne servira ni votre projet ni votre bien-être intérieur.

Être conscient que les choses mettent plus de temps que l’on souhaiterait permet de ne pas remettre en cause vos compétences. Être conscient de la concurrence ne veut pas dire que vous n’avez pas votre place. Votre clientèle partagera vos convictions à condition d’être fidèle à vos envies profondes.

Apprendre à respirer et s’entourer de professionnels qui pourront vous aider dans votre démarche. Toutes personnes en mesure de dénouer les nœuds énergétiques afin de libérer votre langage (Ex : Les thérapeutes psychocorporels, EFT, les maîtres reiki, les acuponcteurs.).

Changer de langage s’apprend à tout âge !

Chaque jour je suis plus sûr de moi – mon projet à du sens, il est le reflet de ce que je suis – mon corps s’ancre sur ses bases un peu plus de jour en jour. Je respire calmement – ma peur s’estompe, elle a moins d’emprise sur mon corps – je suis une personne dynamique, empathique attentive, soigneuse, etc.

Changer d’énergie vibratoire ouvre les yeux et rend le voyage enrichissant.

à bientôt

Mylhena

Image de couverture
Merci à Nic Hilditch-Short pour le droit d’utilisation de leur image.
je vous recommande leur site

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *